LA PAUME

LE JEU

Comme le tennis, dont elle est à l’origine, la courte paume, aussi appelée jeu de paume, est un sport spectaculaire qui requiert de grandes qualités physiques et de stratégie : rapidité, finesse, précision, habileté et utilisation du terrain et des différents rebonds possibles sur les murs et toits du courts. La principale caractéristique de ce sport réside dans ses règles, définies en 1592, qui laissent une grande place à la stratégie et à l’esprit tactique. A chaque échange, de nombreuses options de jeu sont offertes pour mettre en défaut l’adversaire.

Comme au tennis, la courte paume se joue en simple ou en double et consiste à se renvoyer la balle au dessus du filet au moyen d’une raquette. Seul un rebond au sol est autorisé, en revanche il n’y a pas de limite pour les rebonds sur les murs ou les toits qui font partie du jeu.

EN SAVOIR PLUS

L'HISTOIRE

La paume commence à se pratiquer au Moyen-Age à main nue ou gantée de cuir en plein air. Au XIVème siècle, certain terrains de jeu sont couverts d’un toit donnant naissance aux salles de jeu de paume, aussi appelés tripots. Le battoir, raquette pleine en bois, remplace petit à petit le gant puis la raquette fait son apparition au début du XVIème siècle. On pratique la « longue paume » en plein air sur un terrain plus long et la « courte paume » en salle sur un terrain de dimension similaire à celle d’un terrain de tennis.

EN SAVOIR PLUS

TOURNOIS

LA RAQUETTE D'OR
 

Championnat de France amateur
 

L'OPEN DE FRANCE
NATIONAL

Championnat de France professionnel et amateur
 

L'OPEN INTERNATIONAL
DE FRANCE

Tournoi professionnel et amateur
qui accueille les meilleurs joueurs du monde.